orange-2592042_1920 2.jpg

Merci, Grazie, Thank you

Par Julien Sandrel
Synopsis par les Editions Calmann-Levy



Gina, charmante vieille dame d’origine italienne qui mène une existence modeste à Paris, a un péché mignon que tout le monde ignore : elle va chaque mois jouer aux machines à sous. Et voilà qu’un jour, elle gagne…


Aussitôt, Gina prend une folle décision : cet argent, elle va le partager avec chacune des personnes qui ont joué un rôle dans sa vie et qu’elle n’a jamais pu remercier. Alors sans rien révéler à quiconque de son gain ni de ses intentions, Gina s’envole sur les traces de son passé… Lorsque sa petite-fille Chloé découvre la « fugue » de sa grand–mère adorée vers New York, elle décide de partir à sa recherche, accompagnée, à son corps défendant, par la très loufoque et envahissante meilleure amie de Gina qui a le don pour les mettre dans des situations impossibles.
Commence alors pour les trois femmes un voyage riche en émotions fortes, entre fous rires et larmes, entre gratitude et transmission, rythmé par les secrets de Gina et les soubresauts d’une Histoire pas si lointaine... Toute la puissance d’émotion de Julien Sandrel.


L'avis de Laurence, Co'coon magazine


Julien Sandrel a la faculté de nous entraîner dans des histoires à l'intrigue menée tambour battant, chargées d'émotions, pleines d'humanité, peuplées de personnages aux caractères bien trempés.


Ce roman n'y déroge pas. Gina est de ces personnages qui prennent vie, vous embobinent dans sa joie de vivre, pour cautériser ses plaies.


Elle est persuadée qu'elle ne survivra pas longtemps à son gain, selon la prédiction d'une diseuse de bonne aventure, tout doit donc aller très vite.


Alors que vous vous attendez à lire un roman feel-good qui ne vous encombrera pas la mémoire, vous êtes happés par la profondeur de cette histoire délicieusement acidulée, l'auteur vous embarque d'abord dans la quête des origines de Gina au cœur d’Ellis Island. On y apprend le sort réservé aux migrants venus d'Italie et d'ailleurs. Un Babel où la misère est exploitée, où la simple humanité est niée aux arrivants, rebaptisés, pour les plus chanceux qui auront le droit de fouler le sol de New York. C'est ainsi que Gina devient Virginie.


La plume délicate et tendre de l’auteur sème des touches d'humour pour aborder l'amour, l'amitié, la filiation, la maternité, l'homosexualité, la transmission, avec délicatesse, en nous offrant des personnages touchants avec leurs fêlures, leurs secrets.


Ces questions de fond abordées sans qu'on y prenne garde, c'est là le talent de l’auteur : offrir une histoire douce, pleine de rebondissements, qui nous donne à réfléchir, si on choisit de le faire.


On peut simplement choisir d'accompagner Gina avec bienveillance dans cette fiction. Mais son histoire rencontre celles de bien des lecteurs parce qu'elle fait écho à la grande Histoire, cela fait toute la différence. Un joli roman où une vieille dame excentrique nous apprend que l’on peut dire merci à tout moment de sa vie.


Découvrez l'intégralité du magazine ici !

points Blurry